Canina - Le monde du chien de travail
Web www.canina.be
    En ligne : 21 visiteur(s) - 0 membre(s) :  
 





Inscrivez-vous
Actualité
Agenda
Galerie
Archives

Field Trial
Working test
Inscription
Résultats WT-FT
Pedigree
Documents
Juges


Les races
Epreuves canines
Conseils
Général
Lu pour vous
Chasse Infos






Contact
Foire aux questions
Glossaire
Votre avis
Les membres

 

  Nos dossiers
  Nos infos


Accueil/les brèves
 Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 >>

Les chiens ont vraiment des âmes de 'consolateurs
Ajouté le 22/06/2012 - Auteur : admin

Rapportée par le DailyMail, une étude expérimentale britannique montre que les chiens, dans leur grande majorité, ont tendance à aller lécher une personne qui pleure – leur maître aussi bien qu’un étranger – bien plus qu’une personne qui parle ou qui marmonne.

Si, pour les amoureux des chiens, les vertus de ‘consolateurs’ de nos compagnons à quatre pattes ne font pas de doute, le Dr Deborah Custance et Jennifer Mayer, du Département de psychologie de l'Université Goldsmiths de Londres, ont voulu en savoir plus. Par séquence de 20 secondes, elles ont ainsi mené une petite expérience. Elle ont mis un par un, 18 chiens de races et d’âges variés en présence d’humains – leur maître d’abord, puis une personne inconnue – qui faisaient tour à tour semblant de pleurer, de marmonner et de parler.

Résultats : presque tous les chiens ont spontanément reniflé et léché les ‘pleureurs’ – une attitude de soumission propre à réconforter–, prêtant en revanche peu d’attention aux humains qui marmonnaient, et aucune à ceux qui parlaient. "Le marmonnement, (…) un comportement relativement nouveau, aurait pu être susceptible de piquer la curiosité des chiens. Le fait que ceux-ci aient différencié pleurs et marmonnements indique que leur réponse aux pleurs n'était pas purement motivée par la curiosité. Au contraire, les pleurs ont été porteurs de plus de sens émotionnel pour les chiens et ont provoqué globalement une plus forte réponse que les marmonnements ou les paroles", explique le Dr Deborah Custance.

"Si l’approche des chiens, lors des épisodes de ‘pleurs’, était motivée par une quête de réconfort auto-orientée, ils auraient été plus susceptibles de régir avec (…) leur propriétaire, plutôt qu’avec un étranger. Aucune préférence de ce genre n’a été observée. Les chiens ont approché ceux qui pleuraient indépendamment de leur identité. Donc, ils ont répondu à l'émotion de la personne, et non à leurs propres besoins, ce qui suggère un comportement d’offre de réconfort ressemblant à de l’empathie", complète Jennifer Mayer.

National Geographic : un hors-série exceptionnel s
Ajouté le 22/06/2012 - Auteur : admin
Depuis le 14 juin 2012, le numéro hors-série de National Geographic consacré aux « Chats et chiens » est disponible en kiosques.

Tous les passionnés d’animaux ne peuvent que se régaler de ce défilé d’images de chiens et de chats provenant du monde entier, un véritable voyage autour de la planète. Des articles passionnants ponctuent le magazine et vous plongent dans les esprits complexes de vos animaux de compagnie. C'est un défilé de connaissances et de photos, pour un hors-série d'exception.

L'oiseaux et la propagation de la maladie de Lyme
Ajouté le 21/01/2010 - Auteur : admin
Décembre 2009.
Les oiseaux joueraient un rôle important dans la propagation de la maladie de Lyme.
La maladie de Lyme (ou Borreliose de Lyme) est une infection bactérienne répandue mondialement et transmise à l’homme par piqûre de tiques.
Cette maladie se répand notamment en Amérique du Nord.
Selon une étude récente menée par la Yale School of Public Health publiée sur le site web du journal "Frontiers in Ecology and the Environment", les oiseaux joueraient un rôle significatif dans le transport de la bactérie sur de longues distances.
Les chercheurs ont analysé des données publiées et ont conclu qu'au moins 70 espèces d'oiseaux d'Amérique du Nord seraient susceptibles d'être infectées par la Tique à pattes noires (Ixodes scapularis), le vecteur principal de la bactérie de la maladie de Lyme (Borrelia burgdorferi). Des éléments suggèreraient aussi que ces oiseaux disperseraient des tiques infectées dans des secteurs auparavant indemnes de la maladie, comme le Canada. La bactérie de la maladie de Lyme est ordinairement associée aux petits mammifères comme les souris et les écureuils.
Les tiques immatures (dans les états larvaire et de nymphe) sont contaminées par la bactérie quand ils se nourrissent du sang de ces mammifères. Lorsqu'elle a pompé suffisamment de sang, une tique peut transmettre la bactérie à ses autres hôtes, y compris les humains. Le Cerf de Virginie (Odocoileus virginianus), tout en jouant un rôle important dans le maintien et l'expansion des populations de tiques, constitue "un cul-de-sac biologique" pour la bactérie car il est immunisé.
Les biologistes ont découvert que les oiseaux ne sont pas immunisés, que de nombreuses espèces peuvent être contaminées et qu'ils sont capables de transmettre l'élément pathogène aux tiques. Il reste à savoir si la souche de B. burgdorferi qui peut infecter les oiseaux peut aussi causer la maladie chez les humains. Si c'est le cas, le rôle des oiseaux dans l'épidémiologie de la maladie de Lyme serait primordial.
Pour Robert Brinkerhoff, post-doctorant dans le laboratoire de Maria A. Diuk-Wasser dans la Yale School of Public Health et l'auteur principal de l'étude, "le rôle des oiseaux est souvent négligé dans la maladie de Lyme, mais ils peuvent jouer un rôle-clé dans son expansion rapide".
Les chercheurs ont trouvé que la Tique à pattes noires parasitait surtout les grives, le Moqueur roux (Toxostoma rufum). les troglodytes et les parulines. Les auteurs estiment qu'il suffit de trois oiseaux pour infecter une tique.
La maladie de Lyme peut provoquer chez l'homme de sévères problèmes de santé, y compris l'arthrite, des anomalies du système nerveux et du rythme cardiaque. Le nombre d'infections humaines rapportée a doublé entre 1992 et 2006 aux Etats-Unis.
Dans une étude dirigée par Bjorn Olsen et publiée le 17 février 2000 dans la revue Nature, on avait déjà trouvé que certains oiseaux pouvaient être des porteurs sains de la maladie de Lyme, celle-ci ne se déclenchant que suite au stress déclenché par la migration.
Pour vérifier si l'infection se "cachait" chez des oiseaux, les chercheurs avaient collecté des Grives mauvis (Turdus illiacus) dans le nord de la Suède. Ils avaient gardé neuf grives dans l'obscurité pendant 12 heures puis les avaient exposé à la lumière pendant 12 heures. Dix autres oiseaux avaient subi des conditions reproduisant le luminosité déclinante de l'automne. Au cours du cinquantième jour, cet automne artificiel avait déclenché une agitation pré-migratoire.
Au début du projet, les chercheurs avaient injecté une souche européenne (Borrelia garinii) à six oiseaux soumis à des journées de durée constante et à huit autres soumis à des longueurs de jour changeante. Aucune bactérie n'avait été trouvée dans les cultures d'échantillons de peau et de sang des oiseaux soumis à des journées de durée constante. Mais des bactéries avaient été trouvées chez cinq des huit oiseaux infectés et soumis à des journées de durée déclinante.
Andrew Spielman, de l'Harvard School of Public Health, précisait bien qu'aucune tique n'était présente sur les oiseaux. Thomas N. Mather, de la Rhode Island University, expliquait que cette étude soulevait un point important: des hormones synthétisées pendant la migration pourraient activer la maladie de Lyme. Il avait lui-même découvert que des Moqueurs chats (Dumetella carolinensis) exposés à la maladie n'infectaient pas les tiques, mais qu'il faudrait de refaire cette expérience avec des oiseaux stressés.
Sources:

- Physorg.com (2009). Birds Play an Important Role in the Spread of Lyme Disease. Date de mise à jour: 23/12. http://www.physorg.com/news180792631.html
- The Free Librairy (2000). Migration may reawaken Lyme disease. Date de mise à jour: 17 février. http://www.thefreelibrary.com/Migration+may+reawaken+Lyme+disease.-a060115119
7 pc des chiens ne sont pas enregistrés
Ajouté le 04/05/2009 - Auteur : admin

En 2008, sur les 1.272 contrôles du service d'inspection du bien être animal du SPF Santé publique, 7 pc des chiens n'étaient pas enregistrés.

L'identification et l'enregistrement des chiens est obligatoire pour tous les chiens nés après le 1er septembre 1998 et avant d'avoir atteint l'âge de 4 mois. En Wallonie, au 31 janvier 2009, 641.660 chiens étaient enregistrés dans la banque de données centrale, 920.064 en Flandre et 74.938 à Bruxelles. Les contrôles ont été menés dans plusieurs endroits au hasard comme des marchés et des places à la suite de plaintes dans le cadre de la reconnaissance des magasins d'animaux et éleveurs de chiens. Après constatation de ces infractions, une trentaine de procès-verbaux ont été dressés et 64 dossiers ont été régularisés.

La ceinture de sécurité aussi pour vos chiens
Ajouté le 13/09/2008 - Auteur : admin

Le fait d’attacher le chien lorsqu’il voyage en voiture offre une sécurité aussi bien pour lui que pour le conducteur. En effet, l’animal bien posté sur son siège ne peut venir gêner celui qui est au volant diminuant ainsi le risque d’accident. Le cas échéant, un animal non attaché exposerait les autres passagers à un danger.
En effet, en cas de choc porté à 50 km/h, un chien pesant environ 50 kg tel  un berger allemand ou golden retriever devient un projectile de 500 kg dans l’habitacle. Vous pouvez imaginer l’impact du choc et les conséquences que cela pourrait engendrer. C’est la raison pour laquelle, des systèmes simple existent pour attacher votre chien en voiture. 
Les statistiques produites par la Sécurité Routière de 2008 indiquent que le risque d’être tués pour les passagers avant est multiplié par cinq en cas d’accident si ceux qui se trouvent à l’arrière ont oublié d’attacher leur ceinture.
Enfin, les femmes enceintes ne sont pas épargnées par cette recommandation. En cas d’accident, celles-ci risqueraient de perdre leur bébé, de lui donner la vie prématurément ou d’avoir des complications lors de l’accouchement.

Journée de la chasse Amay
Ajouté le 27/08/2008 - Auteur : admin
Les petits chiens sont souvent les plus agressifs
Ajouté le 13/07/2008 - Auteur : admin

Les pittbulls et rottweilers ne sont pas ceux qu'il faut craindre le plus. Les petits chiens sont bien souvent plus agressifs, écrit le Sunday Telegraph sur base d'une étude américaine qui pointe le teckel comme le chien le plus agressif. Seule consolation, ces petits chiens ne parviennent pas à saisir leurs victimes à la gorge.

 

 

Des chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont réalisé une enquête auprès de 6.000 propriétaires de chiens. Ils ont dressé sur cette base un hit parade des chiens les plus agressifs. Trente-trois races y sont reprises. En tête de liste figure le teckel: un teckel sur cinq a mordu un passant ou tenté de le mordre. La proportion est encore plus importante pour l'agressivité envers les autres chiens. Un teckel sur douze a menacé son maître. Le numéro deux est le chihuahua, suivi par le Jack Russell. Un des chercheurs, le Dr James Derpell, explique que les petit chiens pourraient être plus prédisposés génétiquement au comportement agressif que les plus gros chiens comme les pittbulls et les rottweilers que l'on retrouve en milieu de classement. Il souligne que la mauvaise réputation des gros chiens est due au fait que leurs morsures entraînent plus souvent des soins médicaux. Les chiens les moins agressifs sont le basset, le golden retrievers, le labrador et le greyhound. (CYA)

Bruxelles à la chasse aux déjections canines
Ajouté le 31/01/2008 - Auteur : admin

Les propriétaires de chiens devront désormais arborer en permanence un sac en plastique. L’objectif est simple : débarrasser les rues de la Ville de Bruxelles des déjections accidentelles de leurs chiens. Ceux-ci n'auront plus le droit de se soulager que dans les canisites de la Ville sous peine d'amende. C’est ce qu’a annoncé ce mardi l'échevine de la Propreté Karine Lalieux.

La Ville de Bruxelles a décidé de donner quelques tours de vis supplémentaires dans la lutte qu'elle entend mener contre cette nuisance très directement perceptible en matière de propreté publique.

Des amendes allant de 50 à 250 euros

En cas d'infraction, les amendes administratives pourront aller de 50 à 250 euros. Selon l'échevine, les déjections canines restent un problème majeur de propreté en ville contre lequel la lutte est difficile.

D'après Karine Lalieux, les plaintes des riverains reviennent régulièrement au cours des réunions qu'elle organise dans les quartiers. Jusqu'à présent, le règlement général de police interdisait déjà de laisser les déjections animales sur la voie publique. Il obligeait en outre les propriétaires de chiens à faire disparaître les excréments déféqués sur l'espace public.

33 canisites disponibles

La Ville de Bruxelles a fait aménager 33 canisites. Dix autres viendront les compléter au cours de l'année 2008, a annoncé l'échevine.

A partir du 1er février, toute personne qui promène un animal sur la voie publique devra attacher à la laisse de son animal, au moins un sac destiné à l'enlèvement de ses déjections, sous peine d'amende, même sans souillure de l'espace public.

La police effectuera des contrôles. Durant un mois, elle procédera à des avertissements pour informer la population de la mesure. Quelque 250 affiches seront apposées sur le territoire de la Ville, en 50 endroits, à proximité des 33 canisites existants, dans les lieux d'information de la Ville et à l'entrée des parcs.

A côté de cette adaptation qui entrera en vigueur à partir du 1er février, le règlement général de police intègre désormais l'obligation pour les commerçants de conclure une convention, d'enlèvement des déchets avec un opérateur spécialisé.

Deux nouveaux chiens renifleurs de DVD pirates à l
Ajouté le 03/01/2008 - Auteur : admin
Les deux labradors renifleurs de supports contrefaits, Lucky et Flo, ne sont plus seuls au monde. Deux nouvelles recrues par la MPAA vont montrer leurs crocs et surtout leur truffe : Paddy et Manny, des labradors élevés en Irlande. L’un est noir, l’autre est blanc Ces chiens ont été entraînés pour le compte des majors du cinéma afin de détecter des supports dans les colis. Ils sont capables de sentir les composants chimiques utilisés pour la fabrication des supports vierges. Évidemment, le canidé ne peut faire de distinguo entre une gravure licite et une autre frelatée, mais l’on part du principe que plus un stock de DVD est caché, plus grande est la probabilité pour qu’il contienne des données copiées.
Faux testicules... pour chiens !
Ajouté le 03/01/2008 - Auteur : admin

Aux Etats-Unis, les chiens venant d’être castrés peuvent se faire poser des faux testicules…
… pour la modique somme de 300 euros !

Ces « neuticles » sont implantées dans le scrotum des chiens afin qu’ils paraissent « anatomiquement intacts ». Selon Louis Schwartz, de la clinique vétérinaire Overland à Los Angeles, « la majorité des clients sont des hommes. Une femme seulement est venue, parce que son mari ne voulait pas faire stériliser son chien à cause de ses croyances religieuses. Elle est venue me voir seule, et son mari ne s’est toujours aperçu de rien ! »

Les propriétaires de chiens peuvent également trouver dans la clinique du Dr Schwartz des médicaments et des traitements d’acupuncture pour soigner la dépression et l’anxiété de leurs animaux…

 Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 >>

 


Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< >>


LA UNE DU JOUR
Les chiens ont vraiment des âmes de 'consolateurs [22/06/2012]
National Geographic : un hors-série exceptionnel s [22/06/2012]
L'oiseaux et la propagation de la maladie de Lyme [21/01/2010]
7 pc des chiens ne sont pas enregistrés [04/05/2009]
La ceinture de sécurité aussi pour vos chiens [13/09/2008]
RECHERCHE
Recherchez un article dans nos archives,

le thème.

LES DERNIERS SITES

Elevage du Bosquet Mignon
Mons Drago Canis
Blog sur les chiens
Elevage du Domaine du Vevî
Quinta Des Romarins


LETTRE D'INFORMATION
Recevez par Email les titres de Canina.be

SONDAGE
Impossible de se connecter à la base de données