Canina - Le monde du chien de travail
Web www.canina.be
    En ligne : 5 visiteur(s) - 0 membre(s) :  
 





Inscrivez-vous
Actualité
Agenda
Galerie
Archives

Field Trial
Working test
Inscription
Résultats WT-FT
Pedigree
Documents
Juges


Les races
Epreuves canines
Conseils
Général
Lu pour vous
Chasse Infos






Contact
Foire aux questions
Glossaire
Votre avis
Les membres

 

  Nos dossiers
  Nos infos


Accueil/Les Dossiers/Général
Les résultats de la sélection par l'homme. 12/05/2005 - Lu 29085 fois
Bien que l'on trouve la description de "lévriers" dans la paléontologie égyptienne ou de "molosses" dans l'histoire assyrienne, qui n'étaient en réalité que des sous-espèces de Canis familiaris, des variétés ou des types de clans, l'apparition des races canines telles que nous les connaissons aujourd'hui est un phénomène bien plus récent que la domestication puisqu'elle date de l'Antiquité.


Hormis quelques races canines, comme le Bichon maltais dont l'identité raciale a pu être maintenue dans un territoire limité, la plupart des races de chiens sont des produits de la pression de sélection exercée par nos civilisations, action permise par la domestication et l'orientation des accouplements.

De l'adaptation de l'espèce canine au fil des civilisations
Ainsi, contrairement à d'autres espèces non domestiquées, comme les Crocodiliens qui n'ont guère évolué depuis 200 millions d'années (20 mètres du chemin), l'espèce canine s'est (ou a été) adaptée en un temps record à tous les climats, civilisations et zones géographiques que nous lui connaissons actuellement : du Husky de Sibérie au Chien nu du Mexique, du Pékinois au Dogue allemand en passant par le Boxer ou le Teckel, les 400 races actuellement homologuées par la Fédération cynologique internationale (FCI) appartiennent toutes, malgré leur diversité, au genre Canis familiaris mais soulignent curieusement l'indépendance des transformations morphologiques de la tête, des membres et de la colonne vertébrale au cours de l'évolution du chien.

Cette diversification a également débuté avec la sédentarisation de l'homme lorsqu'il est passé, au néolithique, du stade de consommateur au stade de producteur. À cette époque, le chien devait sans doute être d'un format moyen et ressembler au "Loulou des tourbières" décrit par Von den Driesch, en Angleterre, c'est-à-dire proche du type Spitz actuel.

L'apparition de différents types de chiens
Apparus au troisième millénaire en Mésopotamie, se dessinent deux grands types de chiens représentés par les molossoïdes chargés de la protection des troupeaux contre les prédateurs (ours et, ironie du sort, son ancêtre le loup !) et le type "lévrier" adapté à la course et aux régions désertiques qui s'avérait un précieux auxiliaire de l'homme pour la chasse.

À côté de ces deux types de base, on trouvait sans doute déjà les types de chiens qui correspondraient actuellement aux principaux groupes répertoriés par la Société centrale canine…

De la présence grandissante du chien auprès de l'homme
Dès l'Antiquité, le chien occupe de nombreuses fonctions et participe à des activités aussi variées que les combats, la production de viande, la traction de traîneaux dans les régions polaires et aux rites sacrés de la mythologie. Plus tard, l'Empire romain devient le pionnier de l'élevage canin et s'enorgueillit du titre de "patrie des mille chiens", préfigurant la diversité des variétés de chiens dont les utilisations principales concernaient la compagnie, la garde des fermes et des troupeaux et la chasse.

Il devient dès lors facile d'imaginer comment cette diversification s'est enrichie au fil des siècles en fonction des échanges entre peuplades, des mutations génétiques (probablement à l'origine du nanisme chondrodystrophique des Bassets actuels), des sélections et des éliminations naturelles ou volontaires pour voir apparaître des races hypertypées, comme celle du Bouledogue, chien initialement sélectionné pour combattre les taureaux, ou encore les Pékinois qui tenaient compagnie aux impératrices chinoises.

Chien de chasse et premier standard
Au Moyen Âge, différentes variétés de chiens sont sélectionnées, selon leurs aptitudes aux différentes techniques de chasse. Les Limiers et les Braques sont utilisés pour repérer le gibier sans aboyer, les chiens courants pour fatiguer les cerfs et les chiens d'oiseaux pour lever le gibier à plumes. On y décrit également des chiens aboyeurs pour la poursuite des proies et même les bassets pour la chasse au terrier. Cependant, même s'il est actuellement impossible d'identifier avec certitude une race à partir d'un squelette, certaines ont sans doute disparu.

La "fixation" des caractères, indissociable de la notion de standard, n'est réellement apparue qu'à partir du XVIe siècle pour les chiens de chasse. Elle s'est poursuivie aux XVIIe et XVIIIe siècles avec un essai sur l'arbre généalogique des races de Buffon et, surtout au XIXe siècle, avec l'essor de la cynophilie consacré par les premières expositions canines de Londres en 1861, puis de Paris en 1863.

On s'applique, dès lors, à créer de nouveaux types morphologiques à partir de races préexistantes et chaque club de race peut retrouver, dans son historique, la date précise de l'exposition qui a officialisé le regroupement au sein d'une "race" des individus qui ne formaient au préalable qu'une « variété ».

La pression de sélection exercée par l'homme peut être considérable quand on sait, par exemple, qu'il a suffi d'un siècle pour obtenir en Argentine, à partir de chevaux standard, des chevaux nains de 40 centimètres au garrot et que la sélection, dans l'espèce canine, peut être encore plus rapide du fait de sa prolificité et de la courte durée de sa gestation.

 


Mars 2019
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>


LA UNE DU JOUR
Les chiens ont vraiment des âmes de 'consolateurs [22/06/2012]
National Geographic : un hors-série exceptionnel s [22/06/2012]
L'oiseaux et la propagation de la maladie de Lyme [21/01/2010]
7 pc des chiens ne sont pas enregistrés [04/05/2009]
La ceinture de sécurité aussi pour vos chiens [13/09/2008]
RECHERCHE
Recherchez un article dans nos archives,

le thème.

LES DERNIERS SITES

Elevage du Bosquet Mignon
Mons Drago Canis
Blog sur les chiens
Elevage du Domaine du Vevî
Quinta Des Romarins


LETTRE D'INFORMATION
Recevez par Email les titres de Canina.be

SONDAGE
Impossible de se connecter à la base de données